BIO

Amandine Mohamed-Delaporte née à Nice, vit et travaille à Villeurbanne.
Diplômée de l’école nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, elle s’oriente dans
une nouvelle pratique de la photographie qui mêle plusieurs médiums :
sculpture, image sérielle et vidéo.
Elle porte son regard sur les planifications urbaines datant après 1955,
les constructions en élévation et les infrastructures routières (viaducs),
qu’elle intègre à des histoires personnelles ou collectives.
En 2016, bénéficiant du soutien de la DRAC AURA, elle produit Burn Out,
un ensemble d’oeuvres photographiques et sculpturales sur plexiglas rétro-éclairées,
réalisé pendant sa résidence à la Factatory puis présentés à la galerie du Bleu du Ciel en 2018.
En 2018, une série qu’elle intitule Les Princes de la ville marque le début d’une suite
de collaborations avec des entreprises, favorisant le déploiement de sa pratique
de la photo vers la sculpture.
En 2022, Vues possibles sur le lointain, au Centre d’art Madeleine-Lambert de Vénissieux et
A.U.S Express-Way dans la galerie du Musée de la photographie Charles-Nègre de Nice,
expositions personnelles qui présentent en deux volets son projet au long cours mené
sur la voie rapide de Nice.

 

 

 

EXPOSITIONS 

En cours :
Vues possibles sur le lointain, Centre d’art Madeleine Lambert, Vénissieux, septembre-novembre 2022
Respirer, dévaster, repartir, exposition collective Ateliers VÀV, Villeurbanne, septembre 2022
A.U.S Express-Way, Galerie du musée de la photographie Charles Nègre, Nice, septembre-novembre 2022
 
2022
– Mêlée, nouvelles oeuvres de la collection, exposition collective, Centre d’art Madeleine Lambert, Vénissieux, mars 2022

2021

– Colors control, Bright blue 141, flesh pink 192, 1/2 CTO 204, pour À ciel ouvert, campagne d’affiches avec la
métropole de Lyon et Studio Ganek, mars 2021
– exposition collective des affiches de DDA-RA, Bourse du travail, Valence, octobre 2021
Aide individuelle à la création, Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), Auvergne-Rhône-Alpes 2021

Passées

– exposition collective Les 55 jours de Pekin ou l’art du confinement, à la Galerie du Bleu du ciel, Lyon,
octobre -janvier 2021
– exposition collective 10 ans de DDA-RA, Maison du Livre de l’Imade et du Son, Villeurbanne,
septembre-décembre 2020
– Île de béton, atelier VÀV, Villeurbanne, septembre 2019
– Sélectionnée pour faire partie du réseau de Documents d’artistes Auvergne-Rhône-Alpes, mars 2019
– Le Sable se retire, exposition collective, à la galerie Regard Sud, Lyon, novembre 2018
– Exposition avec Lisa Duroux, à ZZ Studio, Oullins, septembre 2018
– COUP DOUBLE, exposition collective, aux ateliers VAV, Villeurbanne, septembre 2018
La cité des images, exposition collective, la Galerie du Bleu du ciel, Lyon, juin – septembre 2018.
– Le petit salon, exposition collective, à l’Oeil Vintage galerie, Lyon, décembre 2017
– Double Saut, exposition collective, VÀV, Villeurbanne, en résonnance avec la biennale de Lyon septembre 2017
– Burn Out, exposition personnelle, Bloo Galerie, Lyon, mai 2017

– Factatory, résidence, Galerie Roger Tator, Lyon, mai – décembre 2016
Aide individuelle à la création, Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) 2016

2015-2010
– En conversion, exposition avec le collectif ZigZag, à la Taverne Gutenberg, Lyon, novembre 2015
–  Piscine municipale, hôpital Saint-Joseph-Saint-Luc, Lyon, 2015
–  Face B, vidéo-performance et danse, Cité des arts de Chambéry, 2015
–  Impression poetique, vidéo-concert, cité des arts, Chambéry, 2015
–  Court-circuit, vidéos-projection médiathèque Jean-Jacques-Rousseau, Chambéry, 2014
–  Eternal Party, avec Alexis Bertrand, Institut national des sciences appliquées (INSA), centre culturel de la Doua, Villeurbanne, 2013
–  On the other side of the mirror, exposition collective, off du Septembre de la photographie, galerie Lieues, Lyon, 2012